Notre rite est spiritualiste

« La spiritualité (du latin spiritus, esprit) désigne, par opposition à la matérialité (corps, instincts, la chair, etc.) les activités qui se rapportent à l’esprit  … »

Les questions qui se rapportent à l’esprit et à sa vie (expression vie de l’esprit). La spiritualité s’appuie sur un état de croyance relatif à l’existence d’un ordre de réalité de l’esprit, différent de celui du corps physique. Elle est une manifestation d’une perception d’ordre surnaturel dépassant la réalité matérielle de la vie.

Toutefois, bien des activités humaines participent de la spiritualité sans appartenir à aucune religion. Ses adeptes y percoivent une victoire présumée de l’humanisme. Parmi ces exemples de pratiques spirituelles non religieuses au sens habituel de ce mot, on peut notamment citer la franc-maçonnerie.

Le rite de Memphis-Misraïm est spiritualiste pour toutes les raisons évoquées ci-dessus mais de plus, il enseigne que la vie se poursuit, d’une manière ou d’une autre après la mort physique.