L’ordre maçonnique et les maçonneries

Société discrète, philanthropique et initiatique prônant la fraternité, les membres sont regroupés en loges et ces dernières en obédiences.

Il faut distinguer l’ordre maçonnique qui est universel des « francs-maçonneries » qui sont des tentatives de « corporifier » les principes fondateurs au sein organisations humaines qui se sécularisent en s’adaptant aux époques, aux cultures, aux mentalités.

Le mot initiatique est important. Etre initié c’est entrer dans un ordre dont l’objet est d’étudier les mystères de l’Etre et qui propose des outils pour aider ses membres à évoluer spirituellement.

Historiquement l’initiation de métier permettait de s’intégrer dans le corps social de la société. Pour être scribe, forgeron, maçon, chevalier ou roi il fallait-être initié.

Le vrai, le seul secret maçonnique s’inscrit dans les cœurs, comme la proclame le chant du maître :

« Qui peut révéler l’art royal ?

 - Ou chanter ses secrets en un chant ,
- Ils sont gardés de sûre façon
- Dans le coeur du maçon
- Et appartiennent à l’ancienne loge »

La franc-maçonnerie utilise des rites différents. Le rite de Memphis-misraïm se caractérise par un esprit spécifique avec des références à l’Egypte ancienne et à l’hermétisme. C’est le rite le plus ésotérique de la franc-maçonnerie actuelle (Cf les rubriques correspondantes)